Hymne national
     Le pays
     Constitution
     Assemblée
     Gouvernement
     Opposition
     Tourisme
     Art & Culture
     Musique
     Sports
     Cuisine
     Images du Tchad

     Éditorial
     Actualité
     Interview
     Forums
     Salon d'entreprises
     Emploi
     Annonces
     Sahibi
     Poésie
     Livre d'or
     Archives
     Groupe ialtchad

  Interview

«...On est parti du constat qu'il n'existait aucun site web qui traitait objectivement et en toute neutralité les problèmes de notre pays en général et ceux de la jeunesse tchadienne en particulier. (...) Pour ce faire, il était impérieux pour la jeunesse tchadienne tout entière de s'offrir un cadre pouvant lui permettre de débattre elle même de ses problèmes...» Hamid Kodi M.


www.ialtchad.com a déjà deux ans. Aujourd'hui, nous profitons de cette occasion pour faire un petit peu le point avec le Directeur de publication et Webmaster Hamid Kodi, créateur de ce qu'on pouvait qualifier aujourd'hui de portail de réflexion et d'information par excellence de la jeunesse tchadienneBrahim Wardougou



Ialtchad Presse : - Qui a conçu ce site ? depuis quand a t-il été crée?
Hamid Kodi Moussa :
Celui qui a conçu le site, c'est moi, Kodi. Il a été crée vers la fin 2000. A l'époque c'était pas aussi riche en contenu mais j'ai préféré le publier afin de pouvoir le façonner ialtchadement, c'est à dire l'améliorer de manière dynamique et responsable avec les ialtchad. Notre grand départ était le jeudi 11 janvier 2001. Je remercie beaucoup ceux qui ont cru dés les premières heures en ialtchad.com et ce sont joints en moi plus particulièrement toi, pour le travail abattu
chaque jour. Bien évidemment merci à tous ceux qui m'ont soutenu et qui 
continuent de me soutenir. Je ne pourrai les citer tous car ils sont nombreux, mais qu'ils sachent que je ne les oublie pas, c'est aussi grâce à eux que ce site fonctionne.

Ialtchad Presse : - Quels ont été vos motivations et vos objectifs?
Hamid Kodi Moussa :
On est parti du constat qu'il n'existait aucun site web qui traitait objectivement et en toute neutralité les problèmes de notre pays en général et ceux de la jeunesse tchadienne en particulier. Or nous sommes conscient du fait que notre pays a traversé plusieurs décennies des guerres et des déchirures ayant créés des cicatrices difficiles à panser où d'ailleurs personne n'en est sorti gagnant. Pour ce faire, il était impérieux pour la jeunesse tchadienne tout entière de s'offrir un cadre pouvant lui permettre de débattre elle même de ses problèmes. 
Dès le départ, nos objectifs consistaient à : 

  • proscrire les idées négatives et futiles encrées dans l'esprit des jeunes.

  • être un relais entre les médias locaux et la scène internationale

  • parler de ce qui se passe réellement au Tchad, de ce que les tchadiens vivent et font chaque jour

  • éviter de creuser le lit de l'ethnicisation, de la régionalisation, bref de la division

  • servir de rapprochement entre les tchadiens disséminés de part le monde

  • Arriver à créer un climat de confiance médiatique entre les fils et les filles de notre pays c'est à dire un carrefour virtuel par excellence des ialtchad

Voila en quelques mots les objectifs que nous nous sommes assignés. 

Ialtchad Presse : - Quelles sont les sources d'informations et la fréquence de mise à jour d'ialtchad?
Hamid Kodi Moussa :
Nos information proviennent des médias nationaux et internationaux, de la part de nos correspondants ainsi que de la bonne volonté des ialtchad repartis un peu partout dans le monde. Il est à noter que nous mettons beaucoup l'accent sur la fiabilité et la pertinence de l'information ainsi que la crédibilité de leurs provenances. Par contre notre mise à jour se fait de la manière la plus régulière et soutenue qu'on n'en peut trouver ailleurs grâce à une équipe très dynamique dotée d'une permanence de presque 24h sur 24h.

Ialtchad Presse : - Comment s'effectue le fonctionnement administratif et l'entretien d'Ialtchad Presse ?
Hamid Kodi Moussa : 
Tous les membres de l'équipe participent à la recherche, aux traitements et à la diffusion des informations sauf que les taches quotidiennes sont reparties à tour de rôle entre les différents membres. Cette dynamique harmonieuse nous a permis de
faire d'Ialtchad Presse ce qu'elle est aujourd'hui.

Ialtchad Presse : - Voila deux ans que www.ialtchad.com existe, quel est le bilan du site ?
Hamid Kodi Moussa :
En général, nous avons atteint la quasi totalité de nos attentes. Nous sommes partis d'environs une dizaine de visiteurs par jour à pratiquement plus d'un millier d'internautes par Jour, de partout dans le monde qui viennent prendre de l'air sur les pages d'ialtchad. Tous les jours c'est aussi entre 2000 et 7000 pages consultées. Nous n’attendions pas autant, pas aussi vite, c’est 5 fois plus que nos prévisions les plus optimistes. En plus ces chiffres augmentent chaque jour. Les statistiques ci-dessous illustrent bien cela.

Autrement, notre fierté est de pouvoir enfin offrir à la jeunesse tchadienne cet instrument tant précieux qui lui permet de discuter librement de ses problèmes, d'échanger son vécu en vue de préparer son avenir.

En outre, nous nous réjouissons de pouvoir respecter notre ligne de conduite qui se traduit par la neutralité et l'impartialité qui jusqu'à la nous a permis de contenir les divergences des uns et des autres mais aussi d'affirmer notre indépendance. Toutefois, notre leitmotiv demeure celui qui consiste à présenter une tribune libre qui refuse les plaisantins se contentant à donner un avis à l'emporte-pièce ou encore à se lancer dans des critiques vulgaires et stériles. D'où notre acharnement à vouloir cultiver un climat de confiance inter-ialtchad basé sur des principes comme le respect, la tolérance, la solidarité, etc.
Plusieurs témoignages ainsi que la participation massive de nos frères et sœurs montrent aujourd'hui le rétablissement effectif de cette atmosphère de confiance mutuelle et de respect du prochain qui nous a malheureusement toujours fait défaut.

Nonobstant ce constat rassurant, il en demeure pas moins qu'il reste beaucoup à faire afin de donner à notre site l'image de marque et la notoriété tant attendues. 

Ialtchad Presse : - Que pourraient être les perspectives d'avenir d'Ialtchad Presse ?
Hamid Kodi Moussa :
Il faut reconnaître que notre Presse est embryonnaire. elle existe grâce au travail bénévole et studieux de l'équipe dirigeante. Mais cela ne nous empêche pas d'élaborer davantage des projets combien ambitieux qui visent à concurrencer les portails panafricains existant, bien que ces derniers disposent de moyens considérables.
Toutefois à court terme:

  • nous tenterons de promouvoir le bien-fondé de cette Presse tant sur le plan national qu'international

  • nous comptons lancer très bientôt d'autres rubriques notamment un "Salon d'entreprise" qui servira d'observatoire d'investissements au Tchad, 

  • une rubrique publicitaire permettant de faire connaître les entreprises nationales sur le marché local et à l'échelle supra-nationale ainsi que de favoriser les échanges avec des partenaires étrangers.

A moyen et long terme:

  • nous envisageons créer un journal écrit Ialtchad Presse à l'image des attentes de la jeunesse tchadienne,

  • puis faire de cette Presse un réseau d'information de référence incontournable pour toute personne ou organisme intéressé par le Tchad.

Toutefois, l'avenir de cette Presse incombe à tous les jeunes ayant le souci du défi, de l'unité, de la fraternité, du sens de patriotisme visant à sortir notre pays de la médiocrité. 

Ialtchad Presse : - Pour conclure, je voudrais te demander à qui appartient Ialtchad Presse ?
Hamid Kodi Moussa :
Certes, cette question est trop pertinente du fait de sa récurrence, mais grande est ma frustration d'attribuer au site une certaine paternité. Car comme son nom l'indique, ialtchad signifie les enfants du Tchad. Par conséquent, il va de soi que ce site appartient à tous les concernés. Je profite de l'occasion pour inviter toute la jeunesse à apporter leur pierre angulaire au développement de cet outil indispensable à notre épanouissement tous azimuts.
Aussi que chacun fasse preuve de sagesse, de responsabilité, de courage, d'abnégation pour l'instauration du respect des diversités culturelle, religieuse, ethnique et d'opinion. Car cet outil est loin d'être une tribune de règlements de compte, de procès, de rancœur. Il n'est de mise que les idées d'où surgiront les prémisses d'un Tchad nouveau bâti sur l'espérance. Cette célèbre phrase de Thomas Sankara, ce grand homme, figure emblématique de la jeunesse africaine devrait nous inspirer davantage: «
la où s'abat le découragement s'élève l'espoir des persévérants ».

ialtchad: Merci Hamid Kodi
Hamid Kodi Moussa: A moi de remercier une fois de plus tout le groupe Ialtchad Presse, les internautes, les correspondants pour leur concours combien important à la survie de cette Presse. 

Interview réalisée par  
Brahim Wardougou   


Le pays | Constitution | Assemblée | Gouvernement | Opposition | Tourisme | Art & Culture | Musique | Sports | Cuisine | Images du Tchad
Éditorial | Actualité | Interview | Forums | Salon d'entreprises | Emploi | Annonces | Sahibi | Poésie | Livre d'or | Archives | Groupe ialtchad