dimanche 10 décembre 2023

Recrutement à la CONOREC : Après contestations, la commission s’explique

Juil 26, 2023

Le coordonnateur de la cellule technique de la Commission Nationale Chargée de l'Organisation du Référendum constitutionnel (CONOREC), Issa Adjideï a animé un point de presse ce mardi 25 juillet relatif sur les mécontentements des agents de révision du fichier électoral.

Lundi 24 juillet, ces agents mécontents affirment avoir été écartés des équipes d'enrôlement malgré avoir réussi les tests. Ils réclament justice. La CONOREC, indique que sur 1700 agents. 1400 ont passé le deuxième, « nous avons recruté uniquement les meilleurs qui sont les 1400 agents », dit la commission. Certains agents qui n'avaient pas été retenus ont fait une déclaration et d'autres ont utilisé leur carte pour monter à bord des bus à destination des provinces. Une fois sur place, leurs noms n'apparaissaient pas sur la liste, provoquant ainsi leur mécontentement, a justifié le coordonnateur.

M. Issa Adjideï dit avoir lancé un processus de recrutement des agents pour l'opération d'enrôlement des électeurs dans la zone méridionale du pays. Cette opération s'est déroulée de 27 au 9 juillet 2023. « 5 postes sont créés. Il y a des administrateurs, des superviseurs, des maintenanciers, des opérateurs d'enrôlement et des agents de distribution des cartes ».

Selon la commission, les recrutements des superviseurs et des agents de distribution des cartes se feront par la commission locale dans chaque province. Au sujet de la statistique, M. Issa Adjideï affirme qu’un comité ad hoc a été mis en place et a donné les chiffres suivants :  1617 dossiers ont été réceptionnés dont 1323 dossiers présélectionnés, ensuite 6899 agents ont effectivement passés le texte de recrutement.

Selon lui, plusieurs ont déposé leurs dossiers sans passer le texte de recrutement. Il y a 23 administrateurs de concentration admissibles, 115 maintenanciers et 1700 agents d'enrôlement. Pour chaque poste, «il y a une liste d'attente qui est composée de 10 administrateurs, 50 pour les maintenanciers et 100 pour les agents d’enrôlement », a-t-il précisé.

M. Issa Adjideï a expliqué que présentement il y a 1 620 formés et évalués sur le terrain, parmi eux, il y a 7 administrateurs de concentration, 34 maintenanciers et 1 424 agents d'enrôlement officiellement déployés dans la zone méridionale du pays.

Noël Adoum

  • AIMEZ / PARTAGEZ AUSSI LA PAGE IALTCHAD PRESSE
    1. Arts & Culture
    2. Musique
    3. Mode-Beauté

    -Vos Annonces sur le site Ialtchad Presse-

    1. Divertissement
    2. Sports
    3. Mon Pays

    Votre Publicité sur Ialtchad Presse