mercredi 25 mai 2022

Dialogue national inclusif : les choses se précisent

Jan 06, 2022

Le comité organisation du dialogue national inclusif (CODNI), s’attelle pour respecter la date du 15 février 2022. Le Comité préparatoire a rencontré les médias hier 5 janvier à son siège pour plus de responsabilités dans le traitement de l’information pendant le déroulement du dialogue soutien le président du comité technique. Reportage.

Le président du comité technique M. Gambaye Ndjegoltar Ndjerakor Armand a fait une brève présentation des activités de pré-convocation du dialogue. Selon lui, comme annoncé par le président du Conseil militaire de transition (PCMT) Mahamat Idriss Deby, le DNI aura lieu le 15 février 2022. M. Gambaye affirme que ce rendez-vous sera un rassemblement de toutes les forces vives, politiques, sociétés civiles et militaires pour remettre le Tchad sur une meilleure fondation. Il estime que c’est un évènement durant lequel les médias auront un rôle plus important à jouer.  « Les médias devraient véhiculer la paix et la coexistence », dit  M. Gambaye. Il demande aux organes de presse à informer la communauté tchadienne sur les enjeux de ce dialogue pour l'avenir du Tchad.

« Au niveau du comité préparatoire, les dernières touches sont en cours pour examiner tous les rapports des différentes missions qui ont mené un dialogue préliminaire avec la diaspora. Ce qui reste c’est le prédialogue des politico-militaires. Il va se tenir à Doha dans les prochains jours », soutient le président du comité technique.  M. Gambaye Ndjegoltar dit que les prédispositions sont prises par le Comité Technique Spécial (CTS) pour la participation des mouvements politico-militaires. Il ajoute que le CODNI aura une rencontre la semaine prochaine à N'Djamena avec les forces vives, les clergés et les chefs traditionnels.

Parallèlement, le rapporteur général du Comité préparatoire du dialogue national global, M. Liman Mahamat, a fait le point sur l’état d'avancement des travaux. Il a expliqué plusieurs thèmes : la forme de l'État en matière de justice, de droits de l'homme, les réformes économiques, sociétales, politiques et autres. Selon lui, à l’issue du DNI, une nouvelle constitution sera adoptée par referendum. Des élections présidentielles seront tenues, suivies d'élections législatives et locales, etc.

Pour arriver à ces résultats dit-il, les médias doivent jouer pleinement leur rôle d’éducation de citoyens sur tous les aspects avant, pendant et après le dialogue. Bref, le comité technique préparatoire souhaite que les informations qui seront livrées par les journalistes répondent aux aspirations et aux attentes des Tchadiens.

Mahamat Kao
Moyalbaye Nadjasna

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse