jeudi 19 mai 2022

Succès pour le MNCT de Lazina, le stade IMO rempli

Jan 24, 2022

Un grand meeting dit « meeting pour l’appel au Dialogue National Inclusif » est organisé ce 22 janvier au stade Idriss Mahamat Ouya à N’Djamena. C’est le président du parti politique Mouvement National pour le Changement au Tchad MNCT Mahamat Ahmat Lazina, qui en est l’initiateur. Les personnes de toutes les couches sociales ont répondu présents ce meeting. Le Conseil Militaire de Transition (CMT) s’est fait représenter par son porte-parole Gal Azem Bermandoua. Une réponse en creux au parti Les Transformateurs de Succès Masra. Reportage.

C’est dans un stade plein à craquer que le meeting a démarré. D’un côté, l’on note la présence des commerçants, des élèves, des clandomans et des réfugiés venus du Cameroun. De l’autre côté, on peut voir les dromadaires et les chevaux alignés en position de course. Dans un poster géant du président du Conseil Militaire de Transition, on peut lire, PCMT, sécurité assurée, fierté du peuple tchadien, un fin stratège pour un Tchad fort et émergent. Dans un autre poster géant du chef du parti Mouvement National pour le Changement au Tchad MNCT Mahamat Ahmat Lazina, est inscrit le dialogue national inclusif prévu le 15 février, est un remède efficace pour les maux qui minent notre pays. Dans la foule un homme lance, « c’est depuis dix heures que nous sommes au stade. Ils nous ont promis l’argent pour un sandwich, une bouteille d’eau, de jus et le déplacement pour chaque personne qu’on a mobilisée. Jusque-là, rien n’est clair, on verra bien avec eux à la fin du meeting ».

Dans son mot de bienvenue, le président du comité d’organisation M. Bakary Hassane indique que la présence massive de la population est la preuve de leur engagement et de leur détermination pour la préservation de la paix et de la cohésion sociale. Aussi, souligne-t-il, cette forte mobilisation va conduire à la réussite du processus de la transition dans notre cher et beau pays. 

Ensuite, c’est au président du MNCT de monter sur le podium. Plusieurs aspects qui font l’actualité au pays notamment le dialogue en cours sont abordés dans le discours. Le chef du parti MNCT rappelle la feuille de route de la transition. Pour lui, le CMT a pris des engagements entre autres la tenue du dialogue national inclusif, l’élaboration d’un projet de constitution qui sera soumis au référendum et l’organisation des élections libres, démocratiques, transparentes et crédibles. M. Mahamat Ahmat Lazina affirme que le pays va organiser à partir du 15 février prochain, un dialogue national inclusif où tous les fils et filles du Tchad sont appelés à s’asseoir pour rechercher des solutions pouvant permettre la préservation de la paix, de la stabilité et de la justice sociale. Le chef du MNCT a aussi annoncé la participation de sa formation politique au dialogue national inclusif (DNI). « Notre formation politique ne peut rester en marge de cet important événement qui va déterminer l’avenir de notre pays. C’est pourquoi nous annonçons dès aujourd’hui notre participation au DNI afin d’apporter notre pierre pour la construction de notre pays », a-t-il précisé. Il explique que la présence de ses militants au stade Idriss Mahamat Ouya (IMO) ne constitue nullement une démonstration de force, mais une adresse au peuple tchadien, un message de paix. À ce titre, il émet le vœu que ce dialogue soit un succès total. « Que le dialogue offre un cadre idéal aux Tchadiens de parler à cœur ouvert, d’aplanir les divergences et d’enterrer définitivement la hache de guerre afin de s’orienter vers le développement socio-économique durable. C’est l’heure de dialoguer sincèrement pour des solutions définitives et durables », dit-il.

Le président du MNCT a également lancé un appel à l’endroit de tous les Tchadiens de l’intérieur, ceux de la diaspora ainsi que les politico-militaires à participer à ce DNI.  Dans sa lancée, il invite le président du parti les transformateurs à prendre part au dialogue national inclusif. « J’appelle mon jeune frère de la même génération que moi qui a animé son meeting ici il y a quelques semaines de ne pas rester en marge du DNI, mais d’y prendre part. Car, il a de bonnes idées et des initiatives à mettre à contribution pendant le dialogue » a affirmé M. Lazina. S’adressant aux jeunes qui se sont massivement déplacés au stade IMO, le président du MNCT affirme que la promesse de recrutement de 5000 jeunes à la fonction publique est généreuse. Il soutient qu’il va demander au président Conseil Militaire de Transition (PCMT) d’augmenter ce nombre. Dans le même élan, il demande au PCMT d’examiner les questions de l’approvisionnement des concitoyens en eau potable et en électricité. Pour lui, le problème de délestage dans les villes cause beaucoup de préjudices aux Tchadiens. Car, poursuit-il, c’est avec l’énergie que nous pouvons booster l’économie de notre pays.

Le dernier sujet abordé dans le discours de Mahamat Ahmat Lazina est l’interminable problème de conflit éleveurs-agriculteurs. À son avis, ce conflit endeuille de nombreuses familles tchadiennes. Il demande au gouvernement de transition de trouver de solutions durables à ce phénomène qui a pris de l’ampleur ces dernières années. Au cours de ce meeting, une motion de soutien au gouvernement de transition pour la tenue du dialogue a été remise au porte-parole du CMT Gal Azem Bermandoua. À la fin du meeting, les jeunes qui ont été mobilisés réclamaient la promesse qui leur a été faite. Il a fallu l’intervention de la police pour les disperser à coup de gaz lacrymogène. Le siège du parti MNCT a failli être brûlé par ces jeunes mécontents qui disent n’avoir pas perçu l’argent promis.

Kouladoum Mireille Modestine

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse