dimanche 26 juin 2022

Grève à l’hôpital Mère et Enfant : le ministre rencontre le syndicat

Avr 14, 2022

Suite à la grève des contractuels du centre hospitalier universitaire Mère et Enfant (CHU-ME) qui a eu lieu du 30 mars au 5 avril dernier. Le ministre de la Santé publique et de la solidarité nationale Dr Abdelmadjid Abderahim a reçu ce jeudi le bureau du syndicat national des travailleurs, des affaires sociales et de la santé du Tchad (SYNTASST), conduit par son président Younous Mahadjir. Reportage  

La rencontre s’est concentrée sur une panoplie des doléances formulées par le SYNTASST. Dans ce chapelet des doléances, on peut retenir celles liées aux meilleures conditions de travail, le respect des principes de gestion des ressources humaines, des structures de santé, l’implication des organisations des professionnels de la santé dans les organes de prise des décisions selon leur représentativité. Les discussions concernent les avantages, les primes et autres indemnités accordées aux agents. La situation des contractuels et les diplômés en instance d’intégration ont été aussi abordés amplement au cours de cette rencontre.

Le ministre a souligné que les organisations des professionnels de la santé sont des partenaires de proximité et que les problèmes posés sont légitimes et auront des réponses appropriées. Il a instruit les techniciens de son ministère à mûrir des réflexions pour répondre aux préoccupations exprimées par les leaders du syndicat des personnels de la santé et de la solidarité nationale. Dr Abdelmadjid a aussi promis de trouver une alternative adaptée pour consolider la collaboration et renforcer les actions afin de redynamiser le système de santé au profit des populations. Il a invité les cadres du ministère et les responsables du SYNTASST à la franchise et à la responsabilité pour servir leurs concitoyens.

Au sujet de la collaboration entre le Ministère et les syndicats, le Secrétaire General du ministère Dr Ismael Barh Bachar a apporté quelques éclaircissements par rapport à certains points évoqués et rassuré qu’ils ont reçu des instructions claires de la part du chef de département pour garder le contact avec les organisations des professionnels de la santé en vue de collaborer dans l’intérêt des usagers de services de santé.

Concernant la qualité des soins dans les hôpitaux publics, l’Inspecteur General Welba Raiwé Kolandi a insisté sur des sujets relatifs au respect des normes qui définissent la profession, la formation des cadres et la gestion de carrière.

Il a aussi évoqué le problème de qualité des soins, l’harmonisation des tarifs dans toutes les structures de santé publique, la responsabilité et la concertation dans la prise des mesures de corrections.

Les contractuels du CHU-ME avaient donné 5 jours au gouvernement à compter du 30 mars au 5 avril dernier pour résoudre définitivement toutes les revendications. Les travailleurs réunis en Assemblée générale (AG), exigeaient la prise en charge des personnels malades nécessitant un traitement dans une autre formation sanitaire ou évacuation.

Jules Doukoundjé

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse