lundi 8 août 2022

Le CNT en vacances, le gouvernement légiférera par Ordonnance

Jui 30, 2022

Les Conseillers nationaux prennent leurs vacances ce 30 juin. Mais avant cela, ils autorisent l'exécutif à légiférer par voie d'Ordonnance dans les matières qui relèvent du domaine de la loi dans un délai requis. Motif, combler le vide juridique. La commission réunie a adopté le rapport par 66 voix pour dont 4 par procuration, 0 contre 0 abstentionReportage.

Les conseillers nationaux viennent de mandater le gouvernement à légiférer par voie d'Ordonnance dans les matières relevant du domaine de la loi dans un délai requis. La cause? Les conseillers partent en vacances dès ce 30 juin. Après la présentation du rapport relatif au projet de l'ordonnance par le Rapporteur de la commission Politique Générale, Droits fondamentaux et Libertés, Brahim Ben Said et le vice-président Me Bongoro Théophile, le document a été adopté à 66 voix pour, contre, et 0 abstention.  Selon la tradition parlementaire, les Conseillers nationaux tiennent deux  sessions ordinaires par an. La première s'ouvre le 1er février et n'excède pas 150 jours. La 2e s'ouvre le 1er septembre et n'excède pas non plus 120 jours.

Le Président du Conseil national de la Transition (CNT) Haroun Kabadi a fait un résumé des efforts consentis par les conseillers au cours de la 1re  session ordinaire qui s'est achevée. Il s'est félicité de la sécurité et de la stabilité au pays malgré quelques événements malheureux survenus à Abéché dans le Ouaddaï, à Sandana, à Danamadji dans le Moyen Chari et à Kouri Bougoudi au Tibesti. Sur le plan éducatif, Haroun Kabadi apprécie la tenue des examens, le Brevet d'Enseignement Fondamental (BEF) et le Baccalauréat dans le calendrier régulier. Il a regretté la mauvaise répartition des pluies qui ont causé la mauvaise campagne agricole cause de l'urgence alimentaire décrétée par les hautes autorités. A ce sujet, le Président du CNT a aussi déploré la flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché. Il n'a pas non plus oublié le dialogue des politico-militaires à Doha au Qatar. Haroun Kabadi estime qu'il y a une lueur d'espoir pour une fin meilleure pouvant permettre la tenue du dialogue national inclusif à venir.

Le Président du CNT a souhaité bonnes vacances aux conseillers avant de leur demander de mettre à profit leur séjour auprès de leurs différentes populations dans la sensibilisation et les échanges. Ce sont des moments importants pour un parlementaire, dit-il, de comprendre de plus près les besoins de sa population. Cela va permettre de recenser les doléances et de les exposer au retour pendant la 2e session pour la recherche des solutions communes.

Les mots de clôture de la première session ordinaire ont été dits en présence du Premier ministre de la transition Pahimi Padacké Albert, et quelques représentations des Organisations internationales accréditées au Tchad.

Moyalbaye Nadjasna
Djénom Josiane  

  1. Arts & Culture
  2. Musique
  3. Mode-Beauté

Vos Annonces sur votre site Ialtchad Presse

  1. Divertissement
  2. Sports
  3. Mon Pays